Depuis le 11 mars 2011, on est dans la fumée,
on m'a raconté toujours la même histoire, et c’est devenu la réalité.
cette information est passée un million de fois sur internet et à la télé.

Nous les japonais on vit depuis petit dans un monde moitié fiction, moitié réel,
un monde comme dans les magazine de manga qui sortent chaque mois ou chaque semaine, comme les séries d'animation qu'on voit chaque semaine ou tous les jours.
on a 800 dieux, (800 ça veut dire beaucoup)

qu'est ce qui est la réalité, qu'est ce qui est la il y a des sentiments ou des sensations, tout pourrait être "vrai"

L’histoire, la biologie, les mathématique ou le japonais on a apprit que des choses très pratique,
mais on voit qu'on recommence la même chose dans le monde réel

on a tellement de messages qu'on les garde dans l'estomac, un an de messages...

l'enfant de Fukushima pose une question aux politiciens,
" Est ce que je pourrais être un adulte? "
ils ne répondent rien..

sur le T-shirt, il y a des messages des artistes,

Since March 11,  2011 we’ve been in a haze of smoke.
They have always told me the same story, and it has become reality.
the information has been reported a million times via internet and TV.

From the onset of childhood, we the people of Japan oscillate between two worlds: half-fiction and half-real.
A realm similar to those of weekly and monthly manga magazines; analogous to anime series that we watch on a daily or weekly basis.
Also, we have around 800 gods ( 800 means a lot).

What is reality and what is fiction...if feelings and sensation are present, all could be regarded as “true”.

History, Biology, Mathematics, or Japanese; we learned highly practical things, yet we see that we repeat the same things in real-life.

We have so many messages that they are lodged in our stomachs; a year’s of messages...

A child of Fukushima asks the politicians:
“Could I be an adult?”
The politicians do not respond to this question.

on the T-shirt, there has messages from artists,